Laurent Malot

Laurent Malot est un artiste complet. Comédien, Auteur-compositeur-intreprète, il partage aisément sa vie artistique entre ces deux activités depuis plus de quinze ans, chanson, comédie, mise en scène. Il ne laisse pas les planches froides, il a appris et cultivé l’art de la scène et du chant, ça se voit et ça s’entend...

En 1987, il suit les enseignements successifs de l’Ecole de la Chanson de Paris puis du Studio des Variétés où il travaille le chant, la comédie et la danse.

Très vite, le métier de la chanson le remarque, il enchaîne les récompenses. En 1990, il est une des découvertes du Sentier des Halles. En 1991, il reçoit le Prix Spécial du Jury du Tremplin de la Chanson du Chorus des Hauts de Seine, puis le 2eme prix du concours de la Défense. En 1993, il est lauréat du concours national de la chanson du Mans puis récompensé du prix de la Sacem au concours de la chanson du cap d’Agde. Il reçoit en 2001 l’ordre du mérite des offices républicains pour sa contribution au rayonnement de la chanson française.

En 1992, il fait une rencontre décisive pour sa carrière de chanteur, Roger Goupil (Louna Productions) qui lui permettra de chanter sans cesse depuis. Il arpente ainsi nombre de scènes françaises à Paris et en région (le Déjazet, le Théâtre du Tourtour, le Sentier des Halles, le Petit Journal Montparnasse, l’Européen, le Festival de Marne, le Festival Chorus des Hauts de Seine, les Francofolies de la Rochelle) mais aussi certains plateaux québécois ou allemands.

C’est aussi Roger Goupil qui produira, en 1995, son 1er album. La critique lui réservera un accueil unanime, il sera classé comme l’un des quatre meilleurs albums chansons de l’année par le quotidien Libération. A la plume, lui-même, mais aussi ses fidèles amis de la profession, messieurs Allain Leprest et Romain Didier, pour un premier album !

En 1999, il propose « Rendez-vous sous la lune », tout aussi chaleureusement accueilli par la critique et les programmateurs radio.

Pour la saison 1999-2000, il est un des huit artistes en résidence sélectionné par le Ministère de la Culture et présentera son nouveau spectacle chanson sur la scène du théâtre de Vanves en Octobre 2000.

En 2005, grâce à plusieurs résidences enchaînées aux Scènes d’Abbeville, il rencontre et collabore avec l’orchestre symphonique de Picardie pour une série de concerts. C’est ainsi qu’il enregistre son 3e album « Rêves Partis » avec un orchestre symphonique, réalisé et arrangé par Gilles Coquard, c’est là leur première vraie collaboration. Ils ne se quitteront plus...

Laurent sera à nouveau invité par l’orchestre symphonique de Picardie l’année d’après pour une création « Un Voyage musical », dialogue musical qu’il partagera avec un chanteur lyrique.

« j'ai poussé jusqu'à la télé... Où l'on m'a dit : ‘’Vous demandez qui ?’’...»

 

C’est donc désormais avec Gilles Coquard qu’il partage la scène. Ils forment un duo plutôt peu commun dans le monde de la chanson : chant, basse électrique 6 cordes et quelques accessoires... Il faut dire que Gilles est un virtuose de cet instrument et un arrangeur reconnu du métier. Et puis, ils sont amis, très amis et sur le plateau, ça s’entend, ça se voit aussi...

Fin 2008, ils créent le spectacle « A Voix-Basse » et le présentent pour la première fois à Paris en mars 2009, au théâtre de l’Essaïon pendant quatre semaines. Un dialogue musical original et sur mesure dans le répertoire de Laurent mais aussi celui de Léo Ferré et Claude Nougaro...

Ce que le métier lui a donné, Laurent Malot le lui rend bien. Il enseigne depuis de nombreuses années et régulièrement la chanson, l’interprétation et la mise en scène. Il devient, en 2000, membre du collectif de direction d’ACP-La Manufacture Chanson.

Il ne lâche pas pour autant la mise en scène et réalise une série de spectacles musicaux sur les 7 péchés capitaux avec le théâtre Roger Blin de Coulon (79). Livane fera appel à lui pour son tour de chant qui se jouera au théâtre du Gymnase et en province. Au printemps 2009, c’est Genève qui le sollicite pour la création de Victor Costa et Karolina « Bienvenue chez nous ».

Depuis août 2008, il tourne avec l’orchestre symphonique de Nancy (GAM) la création de L’Opéra de Léo Ferré et Guillaume Apollinaire « La Chanson du Mal Aimé » où il tient le rôle-titre.

En 2009, il tient le rôle du marin Ismaël dans la nouvelle pièce musicale de Jonathan Kerr (Molière en 2005 pour « Camille C »), « Moby Dick ou le chant du monstre » qui sera présentée en Avignon (Off) 2010 au Petit Chien et donnée en mars et en avril 2011 au Vingtième Théâtre à Paris...

Début décembre 2011, Laurent Malot rencontre Pascal Laborie, Directeur Artistique d’Amja Productions à Angers. Pascal ressent un véritable coup de cœur pour ce duo et propose à Laurent et Gilles de devenir le producteur-scène de leur concert «A Voix-Basse».

Pascal Laborie accepte également de défendre le nouveau projet scène de théâtre musical de Laurent qui sera disponible à compter de la saison 2013-14 pour la tournée, projet artistique co-élaboré avec Christophe Ferry au piano et aux arrangements et Jonathan Kerr à l’écriture des textes de théâtre contemporains et à la mise en scène. Ce nouveau spectacle sera en création au festival d’Avignon Off 2012.